Langue bleue: l’ensemble de la France passe en zone réglementée

Suite au monitoring mené en France dans le cadre de la découverte du virus de la langue bleue sérotype 4, il est apparu que ce virus a circulé en dehors de la zone initiale de restriction (12 départements) et ce depuis plusieurs mois. L’AFCSA en appelle donc à la plus grande vigilance.

Fin 2017, la France recensait 78 foyers confirmés dans les départements de Haute-Savoie, Ain, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Jura, Yonne et Maine-et-Loire et 3 suspicions en cours. Plus du double des départements auraient dû être placés en zone réglementée (ZR) pour tenir compte des derniers cas confirmés. La France a dès lors considéré que l’objectif d’éradication qu’elle poursuivait initialement n’était plus réaliste, notamment parce qu’elle ne dispose pas de vaccins en quantité suffisante pour vacciner tous les ruminants de cette nouvelle ZR, avant la reprise d’activité vectorielle du printemps prochain.

Les autorités françaises ont par conséquent décidé de placer l’ensemble de leur territoire en zone réglementée BTV 8 et 4 à partir du 1er janvier 2018, dans les mêmes conditions que celles qui valent pour BTV 8. Il n’y a donc plus de restriction de circulation des ruminants sur le territoire français. La vaccination contre les sérotypes 4 et 8 y est facultative et à charge des éleveurs.

L’AFSCA rappelle qu’à ce jour aucune zone réglementée n’a été instaurée dans notre pays. En même temps, l’AFSCA recommande la vaccination des animaux contre la fièvre catarrhale sérotype 8 et la plus grande vigilance pour les mouvements de bétail en provenance des zones réglementées, soit l’ensemble de la France.

«En cas d’importation de ruminants en provenance de France, la principale condition est que ces animaux soient vaccinés contre les sérotypes 4 et 8. Des assouplissements sont possibles durant la période d’inactivité vectorielle. La procédure de vigilance accrue s’applique dès lors aussi à tous ces animaux, les examens relatifs aux sérotypes 4 et 8 seront réalisés», explique-t-on à l’AFSCA.

«Le vaccin contre le sérotype 4 enregistré dans un autre Etat membre de l’UE peut être commandé en Belgique par les vétérinaires en application de la cascade et être utilisé chez nous. Selon nos premières informations, la disponibilité semble néanmoins très limitée», poursuit l’AFSCA.

Info: http://www.afsca.be/santeanimale/fievrecatarrhale/mesures.asp

Source: AFSCA, le 3 janvier 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *