Les référentiels de sécurité alimentaire en Europe unissent leur force

Plusieurs gestionnaires de référentiels de sécurité alimentaire en Europe ont décidé d’unir leurs forces. C’est ainsi qu’un accord d’interopérabilité temporaire vient d’être signé entre OQUALIM d’une part, et AIC, GMP + International, OVOCOM (la plate-forme de concertation de la filière ‘alimentation animale’) et QS de l’autre. L’accord entrera en application le 1er janvier 2018.

En septembre dernier, les quatre organisations (AIC, GMP+ International, OVOCOM et QS) ont signé un protocole d’accord avec OQUALIM (l’équivalent français d’OVOCOM) afin de travailler à une pleine reconnaissance mutuelle.

Le premier résultat de cette collaboration est une reconnaissance mutuelle temporaire entre OQUALIM et AIC, GMP+ International, OVOCOM, QS, qui sera effective au 1er janvier prochain. Cette reconnaissance mutuelle temporaire couvrira les activités de fabrication, de distribution et de mise sur le marché d’aliments composés et de pré-mélanges. Cette reconnaissance couvre une période de transition de 2 ans (2018-2019) durant laquelle toutes les parties impliquées travailleront à une pleine reconnaissance.

L’extension de la reconnaissance mutuelle au champ de certification de la distribution et du négoce de matières premières et d’additifs par les entreprises certifiées OQUALIM pour les champs déjà reconnus sera la première étape de ce travail commun avec pour objectif d’obtenir un résultat pour la fin du premier trimestre 2018.

Source: OVOCOM, le 14 décembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *