Les règles commerciales concernant l’IBR ne changent provisoirement pas

Le plan par étapes concernant l’IBR prévoyait la modification des règles de commercialisation au 1er janvier 2018. La législation en la matière n’a cependant pas encore été intégralement publiée.

Par conséquent, les règles commerciales demeurent provisoirement les mêmes qu’en 2017. L’objectif est que les modifications réglementaires prévues entrent en vigueur au printemps 2018.

Quelles sont les modifications à attendre au printemps?

• Les bovins détenus dans une exploitation au statut I2 ne pourront plus être vendus dans des exploitations ayant un statut IBR supérieur (I3 et I4).

• Une exception à cette règle, les bovins d’une exploitation I2D pourront encore être vendus à des exploitations ayant un statut IBR supérieur.

• Les bovins testés positivement pour les anticorps IBR-gE et qui obtiennent donc un statut de porteur d’IBR ne pourront plus être vendus dans une exploitation bovine belge, hormis une exploitation d’engraissement au statut I2.

• Les analyses d’achat deviennent obligatoires, y compris pour les exploitations I2. Dans les exploitations au statut I2, le délai pour la réalisation d’un screening complet est maintenu, à savoir avant le 1er juillet 2018.

Source: Melkveebedrijf, le 9 janvier 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *