Comment la grippe influence la productivité du veau à long terme ?

La grippe du veau est une maladie fréquente en élevage bovin. Même si vous ne la détectez pas toujours, le risque est bien présent.

Tant chez les bovins laitiers que chez les bovins viandeux, il a été prouvé que la présence de lésions pulmonaires a un impact à long terme sur la productivité des animaux. Pour les laitières, on a montré qu’une génisse qui développe des lésions pulmonaires durant ses 8 premières semaines de vie, débutera sa première lactation 15 jours plus tard que les génisses sans lésion. Cela résulte en une perte de production de 525kg en 1ère lactation (3). Sur base d’une valeur de 35€ par 100kg de lait, cela correspond à une perte de 183 Euro par vache en première lactation.

Chez les bovins viandeux, la présence de lésions pulmonaires induit une baisse du gain quotidien moyen (-61 à -108 g/jour), ce qui a un impact négatif sur la croissance de 750 g pour les génisses et 1 kg pour les taureaux, avec, à la clé, une plus longue période d’engraissement (4).

Utilisez notre site interactif pour découvrir pourquoi la grippe est un danger invisible et comment elle peut rapidement avoir un impact négatif lourd sur votre élevage.

www.cequevousnepouvezvoir.be

Vacciner le jeune bétail, une prévention payante !

Référence :

  1. Dunn, T.R., et all. (2018), The effect of lung consolidation, as determined by ultrasonography on first-lactation milk production in Holstein dairy calves, J. Dairy Sci., 101: 1-7, 2018.
  2. Delabouglise A, James A, Valarcher J-F, Hagglünd S, Raboisson D, Rushton J (2017), Linking disease epidemiology and livestock productivity: The case of bovine respiratory disease in France. PLoS

ONE 12(12): e0189090. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0189090

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *