Le nouveau baromètre montre une nouvelle baisse de l’usage des antibiotiques

Les derniers résultats du baromètre révèlent le tonnage d’antibiotiques utilisés chez les porcs, les veaux de boucherie, les poulets de chair et les poules pondeuses au cours de la période de janvier à décembre 2021. Pour le quatrième trimestre consécutif, on observe une diminution de la quantité d’antibiotiques utilisée, y compris pour les antibiotiques d’importance critique.

Le dernier baromètre montre les chiffres de huit trimestres complets, à savoir du premier trimestre 2020 (20-Q1) au quatrième trimestre 2021 (21-Q4) et ce pour les espèces animales enregistrées dans Sanitel-Med : porcs, volailles et veaux de boucherie. Contrairement au baromètre précédent, le quatrième trimestre de 2021 est désormais inclus. Le tonnage total d’antibiotiques enregistré a continué à diminuer, ainsi que l’usage des fluoroquinolones, et ce principalement dans les élevages de volailles. Le seul point d’attention pour le deuxième trimestre consécutif est un pourcentage remarquablement plus élevé d’élevages de veaux de boucherie qui utilisent des fluoroquinolones (24,1% des exploitations par rapport à 16,4% pour la même période en 2020). L’usage des céphalosporines de 3e et 4e génération, étant par le passé principalement situé dans le secteur porcin mais historiquement faible, est absent depuis juillet 2020, avec aucun enregistrement. En ce qui concerne l’utilisation de la colistine, elle continue de diminuer doucement dans le trois secteurs monitorés (diminution du tonnage utilisé ainsi que du pourcentage des élevages qui l’utilise au cours de la période). L’interdiction d’utiliser l’oxyde de zinc dans les élevages porcins depuis janvier 2021 n’a pas eu d’influence négative à ce niveau.

La nette diminution de l’usage d’antibiotiques au cours de l’année 2021 est prometteuse. On regarde avec espoir à la continuation de cette tendance en 2022 !

Retrouvez ici les chiffres du baromètre

Le baromètre indique la consommation annuelle totale d’AB qui a été enregistrée par espèce animale dans SANITEL-MED, exprimée en nombre de tonnes, en avançant toujours d’un trimestre (« trimestre roulant »). Outre la consommation totale, quatre familles d’antimicrobiens vétérinaires importants sont abordées : les polymyxines (colistine), le prémélange d’oxyde de zinc chez les porcs et les deux familles dont le code couleur AMCRA est le rouge, à savoir les fluoroquinolones et les céphalosporines de 3e et 4e générations. Pour donner une idée de la part couverte par SANITEL-MED dans la consommation totale d’antibiotiques vétérinaires, chaque graphique présente à titre indicatif le nombre de tonnes ou de kg vendus en Belgique en 2020 selon les données de BelVet-SAC. Ces chiffres récapitulatifs ne sont pas normalisés (biomasse). La tendance est donc exprimée en chiffres absolus (tonnes, kg). Comme la biomasse par espèce animale augmente ou diminue effectivement de quelques pour cent par an, ces chiffres ne constituent pas une référence de l’usage parmi les différentes espèces animales.


Source – AMCRA & afmps fagg













Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.