Un rendement journalier à vie optimal permet de lever directement le voile sur le rendement caché

Trouw Nutrition lance HealthyLife : un nouveau programme de recherche visant à augmenter votre production laitière de manière saine et durable. Le principe ? Augmenter le nombre de lactations par vache laitière et diminuer ainsi l’empreinte écologique. L’augmentation du rendement journalier à vie est au cœur de cette démarche.

Évolution positive du rendement journalier à vie

Le rendement journalier à vie (RJV) est un indicateur pratique qui ne se limite pas à la phase productive de la vache. Il tient également compte de la période d’élevage. Pour vérifier le RJV, utilisez la formule suivante :

Objectif : un RJV de 20 kg de lait par jour de vie
Le RJV varie toutefois fortement. D’après une analyse économique de Countus (années 2017-2019) commandée par Trouw Nutrition, le RJV d’un groupe d’exploitations varie entre 12,9 et 18,0 kg de lait par jour de vie. Au niveau des exploitations individuelles, la variation est encore plus importante, avec des exemples de producteurs laitiers atteignant 22 kg de lait par jour de vie et d’exploitations atteignant à peine plus de 10 kg de lait par jour de vie. Des études allemandes montrent que pour obtenir un optimum économique, il faut viser un rendement journalier à vie d’au moins 20 kg de lait par jour de vie.

Pour augmenter le RJV, il faut :
1. Abaisser l’âge au premier vêlage
2. Augmenter la production de lait
3. Prolonger la durée de vie

Rendement journalier à vie :  l’élevage des veaux contribue à la réussite

L’élevage des veaux a un effet évident sur le rendement journalier à vie. Les résultats de l’étude menée par Trouw Nutrition révèlent que les veaux nourris de manière intensive (LifeStart) ont atteint le poids d’insémination souhaité plus tôt, ont vêlé plus tôt et ont enregistré une perte plus faible pendant la 1re et la 2e lactation que le groupe témoin (tableau 1). En outre, les génisses et les vaches plus âgées du groupe LifeStart ont montré une production accrue et un lait plus riche, ce qui s’explique par la programmation métabolique qui a lieu à un jeune âge et qui se traduit, entre autres, par une augmentation du tissu du pis.

Tableau 1 : étude LifeStart sur la relation entre l’élevage des veaux et le nombre de lactations

 

La diminution de la perte motive les éleveurs et leur fait gagner un temps précieux. Elle donne également la possibilité d’élever davantage d’animaux et d’augmenter ainsi la rentabilité de votre entreprise. Elle réduit, en outre, considérablement l’émission par kilogramme de lait au niveau de l’exploitation.

 

Coût de 75 € par animal

L’analyse économique de Countus démontre également qu’une densité de jeunes animaux élevée ne s’accompagne pas toujours d’un RJV élevé. La catégorie des exploitations > 26 mois présente le RJV le plus faible (tableau 2), malgré la densité de jeunes animaux la plus faible et l’âge des vaches laitières le plus élevé au moment de l’émission. Par ailleurs, ce groupe enregistre un bénéfice d’alimentation plus faible. Dans tous les cas, le groupe des exploitations > 26 mois présente un rendement clairement caché. Avec une moyenne de 2,50 € de frais d’élevage par jour, le vêlage un mois plus tard représente un « poste de coût » de 75 € par animal.

Tableau 2 : performances des animaux en fonction de l’âge de vêlage. Source : Countus (2020)

Une vache qui vêle plus tôt produira pendant plus longtemps. Une plus grande quantité de lait à la clé. Qui plus est, l’étude (tableau 3) montre que l’élevage intensif augmente également la production laitière en 1re et 2e lactation. De quoi doubler vos bénéfices. L’augmentation de 3 % de la production de lait de cette étude implique également une augmentation de 0,5 kg de lait par jour de vie.

Tableau 3 : effet de l’élevage intensif sur la consommation de matière sèche et la production laitière en 1re et 2e lactation (source : Trouw Nutrition, 2020). Une valeur p <0,05 est significative.

En bref, se concentrer sur l’élevage des veaux permet d’obtenir des bénéfices directs et indirects, ce qui se traduit par une augmentation significative du rendement journalier à vie. Le RJV est un chiffre clé très intéressant pour l’optimisation de vos opérations commerciales.

 

Vous souhaitez, vous aussi, augmenter le rendement journalier à vie ? Utilisez le calculateur sur www.healthylife.be et faites le compte !

1 Sustainable Dairy in Europe, 2020

2 Food en Agriculture Organization & Global Dairy Platform, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *