Gestion du bien-être animal

L’agrandissement des fermes et des vaches d’un gabarit de plus en plus grand, cela nécessite un hébergement optimal.

La réglementation européenne impose une série de contraintes en matière de bien-être animal. De nombreuses initiatives émanant de professionnels ou de chercheurs intègrent désormais la dimension du bien-être.

Dans son édition de mai, le magazine Lait & Elevage se penche sur l’évaluation et la gestion du bien-être animal (pp. 9 – 11).

Cet article étudie successivement différents aspects de la question: comment analyser le comportement de l’animal? En quoi des troubles de la santé et la baisse de la production sont-ils des signes qui doivent alerter l’éleveur? Comment évaluer les ressources de l’exploitation (alimentation, abreuvement, logement)? Comment traiter les données relatives à l’animal ou au troupeau? Quels sont les outils de contrôle et de certification dont on dispose?

Un autre aspect abordé dans cet article est le suivant: la relation entre l’humain et l’animal est à la fois un facteur de risques pour le bien-être animal mais aussi le résultat du bien-être ressenti par l’animal dans ses relations avec l’homme. Le comportement de l’éleveur dans les situations quotidiennes d’élevage ou durant les interventions impacte fortement sur la réactivité de l’animal.

Info: abonnements@rekad.be