L’intestin, le chaînon clé  d’une meilleure santé

L’avenir de l’élevage laitier repose sur la durabilité du troupeau et de la production. Il est, dès lors, essentiel que les animaux soient en bonne santé. D’autant que de nouveaux résultats scientifiques confirment qu’une santé intestinale perturbée est un bon indicateur de l’incidence et de l’impact des troubles métaboliques.

Ces résultats d’étude ont démontré que les vaches atteintes de cétose présentaient déjà des niveaux d’inflammation élevés quelques jours avant le vêlage, l’acidose intestinale (perméabilité intestinale ou leaky gut) apparaissant comme une possible cause. Des excréments liquides ou mousseux, ou la présence de mucus dans les fèces indiquent une acidification du gros intestin.

La perméabilité intestinale, principale cause de la réforme

L’acidification du gros intestin affecte la paroi intestinale, ce qui rend l’intestin perméable. Ce phénomène déclenche des processus inflammatoires, qui requièrent beaucoup d’énergie sous la forme de glucose. Il en résulte une baisse de la production de lait et le développement de maladies (transitoires) ou une diminution de la fertilité. Qui plus est, nous avons observé chez les ruminants un lien évident entre la perméabilité de l’intestin et le développement de troubles locomoteurs. Un intestin perméable représente donc une cause majeure de réforme forcée des vaches. Améliorer la santé intestinale contribue, par conséquent, augmenter le rendement journalier à vie et la rentabilité de l’exploitation.

Nouveau : Selko LactiBute

Pour améliorer la santé intestinale, Trouw Nutrition lance Selko LactiBute, un prébiotique breveté qui améliore la fermentation dans le gros intestin et réduit le risque de perméabilité intestinale. Selko LactiBute est un gluconate de calcium résistant à la dégradation ruminale, qui favorise la conversion de l’acide lactique en butyrate (acide butyrique) par les bactéries intestinales. Le butyrate renforce la barrière intestinale, réduit l’inflammation intestinale et inhibe les bactéries pathogènes.

+0,9 kg de lait grâce à une meilleure santé intestinale

Une validation sur le terrain a été effectuée pendant cinq mois sur plus de 900 bêtes dans six exploitations laitières néerlandaises. La quantité de lait, le pourcentage de protéines et la teneur en protéines ont tous augmenté de manière significative (voir tableau 1). La teneur en matière grasse du lait est restée élevée malgré une augmentation de la production laitière. La hausse de la production due à l’utilisation de Selko LactiBute a été observée pour les vaches à tous les stades de la lactation, du début à la fin de la lactation.

Les résultats ne sont pas surprenants et correspondent à ceux d’études internationales qui ont également montré une moyenne de 0,9 kg de lait de référence par vache et par jour. Cette hausse résulte d’une meilleure santé intestinale, qui semble également jouer un rôle au milieu et à la fin de la lactation. En plus d’améliorer le bilan alimentaire, l’augmentation de la production de lait grâce à  

Selko LactiBute a aussi des effets positifs sur la santé : démarrage plus facile, amélioration de la fertilité et réduction des troubles locomoteurs.

Application

Pour soutenir au mieux la santé intestinale et la production de lait, administrez Selko LactiBute pendant toute la période de lactation et de tarissement. Pour l’ajout dans la mélangeuse, nous avons mis au point un prémélange : Maxcare LactiBute Topdress (50 g/vache/jour), dont le coût s’élève à environ 16 centimes par vache et par jour. Au prix actuel du lait, le ROI est donc supérieur à 3, sans compter les effets sur la santé. Selko LactiBute constitue, par conséquent, un investissement très intéressant pour augmenter la durabilité du troupeau et la rentabilité de l’exploitation laitière.

Pour plus d’informations, lisez l’article consacré à la santé intestinale sur www.healthylife.be.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.