Nouvelles règles de lutte contre l’IBR à partir du 21 avril

Le 21 avril prochain entrera en vigueur la législation européenne de santé animale qui entraînera des changements en profondeur de la lutte contre l’IBR dans notre pays. Les futurs statuts seront regroupés en trois catégories: les troupeaux ‘indemnes’, les troupeaux ‘assainis’ et les troupeaux ‘infectés’. Dans 6 ans, la Belgique devra obligatoirement être indemne d’IBR.

A l’heure actuelle, 95 % des exploitations bovines belges disposent d’un statut ‘indemne d’IBR’ (l3 ou l4). D’ici avril 2027, toutes les exploitations devront être officiellement indemnes. Les mesures suivantes entreront officiellement en vigueur au 21 avril 2021:

  • Les troupeaux à statut l3 ou l4 acquièrent automatiquement le statut d’indemnité. Les critères pour la conservation de ce statut varient cependant selon la date d’acquisition du statut. Les exploitations ‘indemnes d’IBR’ ne pourront plus vacciner à partir d’avril 2024.
  • Les troupeaux l2 sont obligés d’éloigner du troupeau les bovins gE-positifs dans les délais fixés légalement. A partir d’octobre 2023, il sera interdit de détenir des bovins gE-positifs. Les animaux provenant de troupeaux au statut l2 ne pourront plus être commercialisés. On pourra encore les transporter vers l’abattoir, vers une exploitation d’engraissement ou une exploitation de veaux de boucherie. Le pâturage dans les exploitations l2 ne sera possible que moyennant la preuve que les animaux ont été correctement vaccinés.

Trois nouveaux statuts IBR

L’appellation et le contenu des statuts IBR actuels sont harmonisés avec la législation européenne. On obtient ainsi trois grands statuts:

  1. Statut ‘indemne d’IBR’
    Toutes les exploitations ayant obtenu le statut l3 ou l4 avant le 21 avril 2021 acquièrent automatiquement le statut ‘indemne d’IBR’. Dans ces exploitations peuvent encore se trouver des animaux vaccinés, mais la vaccination y sera interdite.

    Comment obtenir le statut ‘indemne d’IBR’ après le 21 avril 2021?
    – Arrêt de la vaccination contre l’IBR depuis 2 ans.
    – Absence de porteurs d’IBR depuis au moins 12 mois.
    – 2 bilans négatifs sur tous les bovins de plus de 12 mois.

    Comment conserver le statut ‘indemne d’IBR’?
    – Les exploitations qui, au 21 avril 2021, ont le statut l3 ou l4 depuis plus de 3 ans, continuent à faire un test de suivi (maintien par tirage au sort) annuel.
    – Les exploitations qui ont le statut l3 ou l4 depuis moins de 3 ans devront – selon la date d’acquisition du statut – faire effectuer un screening complet de tous les animaux de plus de 24 mois après …

Lire la suite de l’article dans l’édition de mars-avril de ‘Lait & Elevage’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :