En 2017, le lait bio a rapporté en moyenne un tiers de plus que le lait conventionnel

On sait que la différence entre le prix du lait bio et celui du lait conventionnel est élevé. Un rapport publié récemment confirme cette tendance.

Selon les données de l’European Milk Board, les coûts de production, y compris le travail, pour 100 litres de lait, ont atteint un peu plus de 41 euros en 2017, alors que le prix du lait en était bien éloigné.

A partir de la seconde moitié de 2016, la croissance de la demande de produits laitiers avait dynamisé le prix du lait. Grâce à un prix du beurre très élevé, cette tendance s’est maintenue en 2017. On en arrive ainsi à un prix moyen du lait cru au niveau national de l’ordre de 36,1 euros/100 litres, soit un bond de 30 % par rapport à 2016.

D’après la coopérative Biomilk.be, le prix du lait bio est resté relativement stable en 2017. Biomilk.be garantit un prix du lait de 48 euros/100 litres. La production de lait bio a assuré aux éleveurs de la filière bio un prix brut moyen d’un tiers de plus que pour le lait conventionnel. Une étude de l’ILVO (l’équivalent flamand du CRA-W) et de Bioconsult a évalué les coûts de production, y compris le travail, pour le lait bio à 49,9 euros/100 litres pour l’année 2014. On constate donc que le lait bio couvre bien mieux les coûts de production que le lait conventionnel, ce qui incite de plus en plus d’éleveurs à faire la conversion vers le bio.

Source: Melkveebedrijf, le 15 mai 2018

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *