Lancement de la structure de coordination AB Register

Les systèmes de qualité Belpork, Belplume et IKM ont créé une structure de coordination baptisée AB Register afin de rendre plus efficaces leurs efforts respectifs visant à réduire l’utilisation d’antibiotiques. Conjointement, ils ambitionnent l’enregistrement intégral et la réduction de l’utilisation d’antibiotiques dans le secteur animal.

«L’utilisation d’antibiotiques et la résistance aux antibiotiques constituent une thématique sociétale importante. Le système de surveillance des antibiotiques ‘Registre AB’ fut lancé en 2014 par Belpork. Grâce à une collaboration intensive avec l’unité scientifique d’AMCRA (AntiMicrobial Consumption and Reduction in the Animal Production), AB Register a depuis contribué substantiellement à la collecte et au contrôle des données ainsi qu’au développement de la méthodologie de reporting pour les producteurs porcins. Ceci a permis de franchir les premiers pas en vue de la réalisation des objectifs ambitieux fixés en matière de réduction d’utilisation d’antibiotiques à l’horizon 2020», entame AB Register dans un communiqué.

Après la collaboration intersectorielle entre Belpork et Belplume dès 2016, la coopération s’est étendue à la filière lait, avec IKM-Vlaanderen (l’équivalent flamand du Comité du lait). A partir de l’automne 2018, l’application pour le bétail laitier sera mise en place définitivement.

Structure faîtière

«Pour optimiser la collaboration entre les trois systèmes de qualité (Belpork, Belplume et IKM Vlaanderen), il a été décidé de réunir les intérêts communs relatifs à l’utilisation d’antibiotiques dans une structure faîtière, baptisée AB Register asbl. 
Par la sensibilisation et la mise à disposition de rapports comparatifs, cette nouvelle structure entend réduire l’utilisation de médicaments en général dans le secteur de l’élevage et d’antibiotiques en particulier. Cette démarche s’inscrit dans une stratégie de durabilité en matière de santé et de bien- être des animaux. Elle permet également de contribuer à la réduction de la résistance aux antimicrobiens. L’asbl AB Register réalisera un enregistrement ponctuel de l’utilisation d’antibiotiques par les acteurs des trois secteurs. Pour ce faire, la collaboration constructive existante avec les autorités dans le cadre de Sanitel-Med sera poursuivie», conclut le communiqué.

Source: communiqué d’AB Register, le 16 février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *