Langue bleue: l’exportation des veaux vers les Pays-Bas à nouveau possible

Suite à la confirmation de la présence du virus de la langue bleue de sérotype 8 en Belgique, l’AFSCA a conclu un accord avec les Pays-Bas. Les éleveurs peuvent exporter des veaux de moins de 90 jours, sous conditions cependant.

Le déplacement des veaux de moins de 90 jours vers les Pays-Bas et qui ne sont pas destinés à l’abattage immédiat, est autorisé aux conditions suivantes:

• Les veaux qui ont été testés favorablement pour le BTV8 (test PCR). Ce test doit être effectué au plus tôt 7 jours avant le déplacement.

• Au moment du prélèvement de l’échantillon, les veaux doivent être protégés contre les attaques d’insectes au moyen d’un insecticide à usage externe autorisé pour les bovins. Cet insecticide doit être dosé selon les prescriptions du fabricant.

Chaque veau sera individuellement contrôlé pour vérifier s’il satisfait à ces conditions. Depuis le 23 mai dernier, l’AFSCA certifie les lots de veaux destinés à la commercialisation aux Pays-Bas.

A l’heure actuelle, l’AFSCA mène des pourparlers avec l’Italie, l’Espagne et la Slovénie pour aboutir à des accords bilatéraux similaires devant faciliter le commerce d’animaux vivants.

Source: Melkveebedrijf, le 23 mai 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :