Les bovins ne transmettent pas le nouveau coronavirus

Les coronavirus sont largement répandus. Il en existe de différents types et chez plusieurs espèces animales, y compris chez les bovins. Ceux-ci ne sont cependant pas transmissibles à l’homme.

Les coronavirus bovins ne sont pas de type Covid-19. A ce jour, aucun cas de transmission du Covid-19 de l’homme au bovin n’a été constaté. Autrement dit, le nouveau coronavirus ne peut frapper les bovins qui ne peuvent donc, à leur tour, le transmettre à l’homme. Cette constatation est donc rassurante.

Chez les bovins, le coronavirus bovin se présente sous trois formes: la diarrhée chez les veaux nouveau-nés, la diarrhée hivernale chez le bovins adultes et les affections respiratoires chez les bovins de tous âges.

La diarrhée chez les jeunes veaux de moins de trois semaines touche surtout les animaux à faible immunité ou résistance. Cette diarrhée peut s’aggraver suite à des infections de type rotavirus. Or l’immunité des veaux peut être renforcée grâce à une bonne administration du colostrum qui contient les anticorps contre le coronavirus. Mais la mère ne peut produire ces anticorps que si elle a eu une infection ou qu’elle a été vaccinée à la fin de la gestation. Mais cette vaccination doit se compléter par une administration rapide et importante de colostrum de la mère.

La diarrhée hivernale chez les bovins adultes se manifeste par une très forte diarrhée, une chute de la production laitière et une diminution sensible de l’appétit. Si le plus souvent on observe peu de cas de fièvre, la plupart des animaux du troupeau sont affectés en peu de temps. Les cas de mortalité sont rares et le rétablissement dure environ une semaine. Il n’existe pas encore de vaccin efficace contre ce type de diarrhée.

Les maladies respiratoires chez les bovins de tous âges. Chez les veaux jusqu’à six mois, on observe diverses affections respiratoires, allant d’une légère toux à une pneumonie sévère. Chez les vaches adultes, le coronavirus bovin peut provoquer des écoulements nasaux, la toux ou la pneumonie. Ce virus se combine à d’autres virus et bactéries provoquant des problèmes respiratoires.

Source: Melkveebedrijf, avril 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :