Mouches, moustiques, poux… comment lutter efficacement ?

Pour lutter efficacement, dois-je utiliser un produit différent contre chacun de ces ectoparasites ? Les insecticides ont été développés pour lutter contre différentes sortes d’ectoparasites et sont en général appropriés pour lutter à la fois contre les mouches, les moustiques et les poux (qui sont tous des insectes). Veuillez néanmoins noter que dans la plupart des cas, l’application d’insecticides sur l’animal n’est pas suffisante pour permettre un contrôle efficace.

L’impact économique des mouches sur les bovins est très souvent sous-estimé. Les mouches peuvent agir comme vecteurs de germes pathogènes et causer de l’agacement et de la douleur chez  les bovins. Il en existe de nombreuses espèces, mais les deux plus importantes comme vecteurs potentiels de maladies sont Hydrotaea irritans, mouche à mammite d’été ou headfly et Musca autumnalis, mouche d’automne ou facefly.

  • Hydrotaea irritans, la mouche d’été, est porteuse de Trueperella pyogenes, bactérie qui cause les mammites d’été ou mammites à mouches. Au pré, en été, on voit ces mouches autour des pis et des trayons, où elles se nourrissent des résidus de lait.
  • Musca autumnalis, la mouche d’automne est porteuse de Moraxella bovis, bactérie qui cause la kératoconjonctivite infectieuse, ou œil rouge, une infection contagieuse de l’œil associée à une forte inflammation. C’est principalement en automne qu’on voit ces mouches autour de la tête et des yeux de bovins, où elles se nourrissent de mucus et de larmes.

Baser la lutte contre les mouches uniquement sur l’utilisation d’insecticide sur les animaux ne fonctionne pas. Les mesures sanitaires sont primordiales (hygiène stricte).

Lors de l’utilisation d’insecticides, il est important de lutter non seulement contre les mouches adultes mais également contre les larves ou pupes. La lutte contre les larves doit commencer quelques semaines avant le début de l’apparition des mouches adultes (avril, début du printemps). Les larvicides sont à appliquer sur les potentielles zones de reproduction des mouches : ce sont les endroits où le fumier, la paille, les restes de nourriture… persistent, comme sous et autour des mangeoires, au pied des murs et des barrières, dans les crevasses et les caniveaux, autour des silos etc… Les adulticides doivent également être appliqués tôt pour éviter l’apparition de nuisance et l’amplification de la population. En plus de leur utilisation sur les animaux, ces produits adulticides doivent aussi être appliqués sur les aires de repos des mouches.

Informations complémentaires.

Ces informations sont basées sur les Trucs & Astuces de MSD Animal Health Benelux. MSD Animal Health Benelux est un producteur de médicaments vétérinaires. Avec ces Trucs & Astuces, MSD Animal Health Benelux essaie de transmettre des connaissances scientifiques à l'utilisateur final de ses produits, de la manière la plus pratique possible. La collaboration entre l'éleveur, le vétérinaire et MSD Animal Health Benelux est d'une grande importance dans ce transfert de connaissances. Si vous êtes intéressés par les Trucs & Astuces de MSD Animal Health Benelux, vous pouvez les obtenir sur simple demande auprès de votre vétérinaire

 

Source – MSD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.