Récolte du maïs: faible taux de mycotoxines

Depuis plusieurs années, la Fegra (Fédération belge des négociants en céréales) et la BFA (Association belge des aliments du bétail) collaborent dans le cadre du monitoring des mycotoxines dans le maïs. Le rapport de la récolte 2019, basé sur 142 analyses, fait apparaître un faible niveau des contamination.

En moyenne, 84 % des résultats (253/309 résultats) se situent sous la valeur limite pour les analyses de DON, ZEA, T-2/HT-2, fumonisines B1/B2 et aflatoxine B1.

Pour chaque mycotoxine testée, le nombre de résultats se situant sous les valeurs seuil est le suivant:

• 31/38 pour la DON (300 ppb)

• 31/39 pour la ZEA (100 ppb)

• 22/25 pour la T-2 (5 ppb)

• 22/25 pour la HT-2 (5 ppb)

• 19/25 pour la fumonisine B1 (200 ppb)

• 23/25 pour la fumonisine B2 (25 ppb)

• 105/132 pour l’aflatoxine B1 (1 ppb)

Si le niveau de contamination demeure faible, la vigilance doit rester de mise. En effet, lors d’analyses effectuées immédiatement après la récolte (Early Warning), il faut également tenir compte d’éventuelles contaminations pendant la période de stockage. Il est donc important de suivre les bonnes pratiques de stockage, par exemple un refroidissement et une ventilation suffisants après le séchage.

Source: BFA, décembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :