Utilisation de la fraction solide du lisier comme litière

L’utilisation de la fraction solide du lisier comme litière dans l’élevage est tolérée dans plusieurs pays européens. Une circulaire a été publiée par le SPF Santé publique pour préciser la manière dont cette fraction solide (après séparation) peut être utilisée.

L’utilisation de la fraction solide en tant que litière pour les animaux n’est tolérée que si cette matière est produite dans l’exploitation. La séparation du lisier doit se faire par un séparateur de l’exploitation même. Autrement dit, l’utilisation de la fraction solide obtenue par un séparateur mobile n’est donc pas autorisée.

Cette utilisation doit par ailleurs se faire de façon hygiénique, ce qui implique que le séparateur, les tuyaux et les équipements périphériques doivent être nettoyés soigneusement après chaque utilisation.

Puisque l’utilisation de cette fraction solide comme litière ne peut se faire que dans l’exploitation même, cela implique logiquement qu’elle ne peut en aucun cas être commercialisée. «La fraction solide du lisier ne peut en aucun cas être mise sur le marché ou utilisée comme litière dans une autre exploitation agricole ou un autre troupeau que le troupeau d’origine», conclut la circulaire du SPF Santé publique.

Source: SPF Santé publique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *