Cession formelle de Merial à Boehringer Ingelheim

On s’attend à ce que les autorités internationales de régulation donnent leur aval à cette transaction à la fin 2016. (photo Jef Verhaeren).

Le 28 juin dernier, Sanofi et Boehringer Ingelheim signaient une convention de cession de Merial, c’est-à-dire les activités vétérinaires de Sanofi, à Boehringer Ingelheim.

Il s’agit là de la dernière phase des négociations exclusives entamées par les deux groupes pharmaceutiques en décembre 2015. Cet accord s’inscrit dans une transaction globale qui comporte également le transfert des activités de santé humaine de Boehringer Ingelheim à Sanofi.

On s’attend à ce que les autorités internationales de régulation donnent leur aval à cette transaction à la fin 2016. «Pendant la période entre la signature de l’accord et la conclusion de cette transaction, il n’y aura pas de changements dans nos relations d’affaires, dans nos produits ou notre collaboration», peut-on lire dans une lettre adressée par les deux groupes respectifs à leurs clients.

Ce même courrier souligne la grande complémentarité de Boehringer Ingelheim et de Merial: «Ensemble, nous aurons à proposer beaucoup plus à nos relations d’affaires. Il s’agit d’un grand pas en avant pour la médecine vétérinaire au niveau mondial.»

Source: Communiqué de Boehringer Ingelheim BV du 28 juin 2016

 

 

 













Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *