De la lumière bleue pour une meilleurs production de lait

Au printemps dernier, HATO Agricultural Lighting a présenté son nouvel éclairage pour bovins RUDAX, qui utilise la lumière bleue. Selon le fabricant, il s’agit d’une solution qui améliore la qualité de vie des animaux et des éleveurs.

Quels sont les avantages de la lumière bleue ?

Selon Roel van der Linden de HATO, RUDAX est une option très intéressante pour les producteurs laitiers qui envisagent un nouvel éclairage. Les lampes peuvent produire différentes couleurs de lumière, y compris de la lumière bleue.

” Des études montrent que quelques heures de lumière bleue par jour peuvent augmenter la production de lait jusqu’à 8 % par rapport à un éclairage standard. “

Roel van der Linden

“La lumière bleue stimule les vaches à manger davantage et à ruminer plus. Cela est bénéfique pour la production. Les études montrent que quelques heures de lumière bleue par jour peuvent augmenter la production de lait jusqu’à huit pour cent par rapport à un éclairage standard”, explique M. Van der Linden. “La longueur exacte de la lumière bleue dépend de la situation. Bien entendu, nous sommes heureux d’aider les agriculteurs à déterminer la quantité de lumière bleue appropriée pour chaque groupe d’animaux.”

Plus de lumière et une meilleure lumière avec moins de frais d’énergie

Grâce à la possibilité d’adapter la lumière aux besoins des animaux, RUDAX améliore la visibilité des animaux dans l’étable. Ils se sentent ainsi plus à l’aise dans l’étable et sont plus performants. La lumière peut être atténuée sans scintillement. Cela permet d’éviter le stress.

Les luminaires sont suspendus à un câble d’acier au-dessus des animaux. De cette manière, la lumière est relativement faible, ce qui signifie que l’intensité lumineuse reste suffisante tout en consommant moins d’énergie. Les lampes LED sont par définition très efficaces sur le plan de la consommation d’énergie. Lors de l’achat du système, l’éleveur peut bénéficier du régime de déduction pour investissement énergétique.

Chaque lampe peut être contrôlée séparément. De cette façon, l’éclairage peut être adapté à chaque groupe d’animaux. Les vaches en lactation, les vaches taries et les jeunes bovins ont tous un régime d’éclairage idéal différent.

Facile à installer et à nettoyer

Selon M. Van der Linden, l’éclairage RUDAX est facile à installer. “Les producteurs laitiers peuvent le faire eux-mêmes s’ils le souhaitent”, précise-t-il. ” Seuls la commande et le fusible doivent être installés par un installateur agréé. À part ça, c’est un système prêt à l’emploi. Il suffit de tendre des câbles d’acier à travers la grange sur lesquels les lumières peuvent être accrochées.













Vingt-trois lampes peuvent être suspendues à un câble en acier. Pour une grange mesurant, par exemple, 60 mètres sur 35, il faut trois ou quatre lignes avec jusqu’à 60 lampes au total.” M. Van der Linden conseille aux producteurs laitiers d’établir un plan d’éclairage avec un consultant HATO avant d’acheter l’éclairage : “Ainsi, nous pourrons obtenir ensemble les meilleurs résultats.”

Le nettoyage des lampes est également facile, selon Van der Linden : “Les lampes sont conformes à la norme IP67, c’est-à-dire qu’elles sont totalement étanches à la poussière et à l’eau, et elles sont suspendues bas, ce qui permet de les nettoyer facilement au jet d’eau. De cette façon, ils continuent à donner une bonne lumière et durent plus longtemps.”

Un retour sur investissement rapide

Selon M. Van der Linden, le coût de l’éclairage RUDAX dans une exploitation laitière néerlandaise moyenne se situe entre six et dix mille euros. “Cet investissement est rapidement amorti grâce aux meilleures performances des animaux et aux faibles coûts énergétiques. Mais les avantages ne sont pas seulement financiers. Un bon éclairage rend également le travail plus facile et donc plus agréable”, conclut-il.

Texte : Gerben Hofman | Image : HATO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.