L’alimentation bovine pour une meilleure fertilité

Les JFO se tiendront le week-end des 27 et 28 juin.

Le projet de recherche Fertiwalim s’intéresse à la fertilité des deux races bovines les plus répandues en Wallonie, le Blanc-bleu belge pour la viande et la Holstein pour le lait.

Ce nouveau projet de recherche vise l’amélioration de la fertilité des bovins à travers le développement d’aliments spécifiques pour les taureaux d’insémination des deux races, ainsi que l’amélioration de la technique de production d’un centre d’insémination.

Cette approche bénéficiera de l’expertise complémentaire de quatre partenaires: l’AWE, l’entreprise Dumoulin, l’UCL et le CRA-W. «Le CRA-W contribuera, par son expertise en méthodes d’analyse rapide, au développement et à la mise au point de solutions analytiques et techniques basées sur la spectroscopie moyen infrarouge (MIR). Ces techniques auront pour objectif le contrôle rapide et non destructif des semences. Le suivi de leur contenu en cellules présentant une activité d’oxydation sera effectué par la microscopie de fluorescence. Enfin, de nouveaux modèles chimiométriques corrélant les données de spectroscopie proche infrarouge (NIR) à la qualité intrinsèque des aliments seront développés», explique-t-on au CRAW.

A côté du volet analytique, ce projet abordera également l’aspect zootechnique. Le CRA-W effectuera un essai de suivi des vaches sur le troupeau expérimental pour mettre au point des indicateurs de suivi de leur fertilité et les valider. Ce projet contribuera par ailleurs à affiner l’alimentation pour satisfaire les besoins des animaux et optimiser la fertilité des vaches, tout en intégrant les impératifs techniques, économiques et environnementaux.

Info: Vincent Baeten, v.baeten@cra-wallonie.be, Eric Froidmont, e.froidmont@cra-wallonie.be

Source : CRA-Info, hiver 2016-2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *