Quantifier les émissions à gaz à effet de serre

Le projet Qualaiter se fixe comme but de quantifier les émissions de gaz à effet de serre et à identifier les possibilités de réduction de ces émissions dans la production laitière.

26 exploitations laitières wallonnes ont pris part à une étude du CRA-W visant à quantifier les performances environnementales sous différents aspects (eutrophisation, réchauffement climatique, acidification, consommation d’énergie, utilisation des surfaces), intégrant l’utilisation soutenable des ressources.

La production d’un litre de lait a induit, en moyenne, l’émission de 1,21 kg C02 éq et la consommation de 4,35 MJ d’énergie. «On a néanmoins observé de fortes variabilités entre les fermes enquêtées, ce qui implique potentiellement l’existence de pratiques agronomiques plus favorables à l’environnement et donc des marges de progrès», observe Aurore Vaudatin, chercheuse au CRA-W.

Ces pratiques agronomiques ont été étudiées à niveau de production constant et se fondent sur des optimalisations techniques, notamment l’amélioration de la qualité des fourrages, associée à une diminution de la quantité de concentrés distribués (- 9,5 % d’émission de gaz à effet de serre), une valorisation plus efficace des engrais de ferme, se traduisant par une diminution des engrais chimiques (-12,4 % d’émission de substances acidifiantes) ou encore l’installation d’un pré-refroidisseur à lait (- 1,75 % de consommation d’énergie fossile).

Au CRAW, on incite les agriculteurs à faire appel à l’outil ‘Decide’, mis au point par cette institution scientifique, pour établir le bilan ‘gaz à effet de serre’ et de consommation d’énergie de leur exploitation.

Source: CRA-WINFO, n° 57, été 2018

Info: Aurore Vaudatin, a.vaudatin@cra.wallonie.be

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *