Réduction volontaire de la production: 1,06 milliard de kg dans l’UE

En Belgique, 1.825 producteurs laitiers (dont 1.091 en Wallonie) réduiront leur production d’octobre à décembre 2016. (photo Agrarfoto)

L’administration européenne a publié les résultats de la première période de la mesure de réduction volontaire de la production laitière.

Ce sont exactement 52.101 producteurs laitiers dans 27 Etats-membres de l’Union européenne qui se sont engagés pour la première période de réduction volontaire de la production laitière. Au total, cela concerne un volume de 1,06 milliard de kg. Notons que ce volume représente près de 3 % des livraisons normales au sein de l’UE.

La bonne nouvelle est que le plafond de 1.071.428.000 kg n’a pas été dépassé, ce qui devrait avoir comme conséquence que tous les demandeurs devraient être servis.

Ceci dit, la mesure a rencontré un tel succès que le montant de l’enveloppe budgétaire ne devrait plus permettre que le retrait de 11.407.000 kg pour la seconde phase du programme, laquelle s’étend de novembre 2016 à janvier 2017. Ce second volet se clôturera le 12 octobre à midi. Cela étant, le budget encore disponible est extrêmement réduit, ce qui signifie que le risque de voir imposer un coefficient de réduction est très réel.

Par ailleurs, rappelons que les producteurs laitiers qui ont déjà introduit une demande pour la première période, ne peuvent pas participer à ce second volet.

Première période: plus de 1.000 producteurs wallons

1.091 producteurs laitiers wallons se sont engagés dans la mesure de réduction volontaire de la production de lait pour la période d’octobre à décembre 2016. Au total, il s’agit d’un volume de près de 18 millions de litres. La première période du programme de réduction volontaire de la production de lait s’est clôturée le 21 septembre dernier.

Pour rappel, les producteurs laitiers qui s’engagent volontairement à réduire leur production au cours des mois d’octobre, de novembre et de décembre 2016 recevront une compensation de 14 centimes le kg de lait produit en moins. Cette mesure fait partie de l’enveloppe budgétaire de 150 millions d’euros mise à disposition par l’Union européenne pour tenter d’enrayer la crise dans le secteur laitier. A ces 14 centimes s’ajoute une majoration de 10 centimes grâce à une enveloppe de 4 millions d’euros dégagée par le gouvernement wallon. Rappelons que cette aide complémentaire de 10 centimes ne vaut que pour la première période qui prendra fin le 31 décembre prochain. Ce montant s’ajoutera à l’aide européenne pour le volume de réduction à concurrence de 10 % de la production de référence.













Sources: Commission européenne, Portail de l’agriculture wallonne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.