L’EMB décerne ses Faironika d’or

Le 12 octobre dernier se tenait à Libramont la sixième conférence internationale du lait équitable. Cet événement a permis à des producteurs laitiers européens et africains de se rencontrer et d’échanger sur des projets concrets. En guise de reconnaissance, l’EMB (European Milk Board) a décerné les Faironika d’or à des politiques, des collègues et des journalistes pour leur engagement dans la production laitière et du commerce équitables.

Voilà dix ans que la marque Fairebel est présente sur le marché belge. Cette formule du lait équitable existe également en Afrique, en particulier au Burkina Faso, avec la marque Fairefaso. Lors du congrès du 12 octobre, il y avait, outre des éleveurs européens (allemands, français italiens, luxembourgeois, autrichiens, suisses), leurs collègues africains venus du Mali, du Niger, du Sénégal et du Tchad.

«Si vous êtes éleveur laitier et que vous voyez que votre filière et vos collègues sont soumis à une pression croissante, que leur survie économique est menacée, vous voulez et devez faire quelque chose ensemble. Il y a 10 ans, nous avons décidé de nous engager dans le projet du lait équitable de l’EMB en Belgique. C’était une bonne décision. Cette décision porte ses fruits et continue de se développer. Nous voulons avoir des relations fondées sur l’équité, en Europe mais aussi hors d’Europe, et c’est pourquoi nous avons commencé une coopération avec Fairtrade. C’est ainsi que notre lait chocolaté contiendra à l’avenir du cacao issu du commerce équitable», a déclaré Erwin Schöpges, président de l’EMB.

Les récompenses

A l’occasion de cette rencontre, les trophées Faironika d’or ont été décernés à des institutions et citoyens pour leur implication dans la démarche portée par l’EMB. Voici les lauréats:

• Le journal Politico pour la qualité de ses recherches et de ses articles;

• La députée européenne Maria Noichl pour son engagement en faveur d’un marché du lait résistant aux crises;

• L’éleveur laitier suisse Werner Locher  s’est vu attribuer le prix par ses collègues pour son action politique et pour son engagement fort en faveur de prix du lait équitables et rémunérateurs;

• L’ancien ministre fédéral de l’Agriculture, Willy Borsus, qui a œuvré pour que les producteurs de lait belges obtiennent un prix équitable et une rémunération juste grâce à leur adhésion à Faircoop;

Herman Vissers (Belgique) et Adama Ibrahim Diallo (Burkina Faso), des producteurs laitiers très engagés;

• La laiterie Luxlait en tant que partenaire fiable de la coopérative Faircoop;

• Enfin, la structure Agricall a été mise à l’honneur pour son soutien aux agriculteurs et à leur famille.

«Il ne s’agit pas d’être chacun contre les autres, mais d’être ensemble pour quelque chose. C’est ce que les producteurs de lait ont pratiqué au cours des dernières années dans le cadre du lait équitable, mais aussi dans leur travail politique ensemble et avec les consommateurs. Le fait d’agir ensemble pour des prix rémunérateurs, pour une vie digne des éleveurs laitiers, qui travaillent dur, nous a tous fait grandir. Il ne reste plus qu’à convaincre quelques décideurs au niveau de l’UE de franchir le pas et de mettre enfin en place le programme de responsabilisation face au marché (PRM) afin de stabiliser le secteur laitier», a conclu la vice-présidente de l’EMB, Sieta van Keimpena.

www.europeanmilkboard.org

Source: EMB, le 12 octobre 2019

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :