Mécanismes de marché ou réduction de la production?

Le 22 avril, la Commission européenne a proposé une série de mesures d’urgence destinées à soutenir les marchés agricoles les plus impactés par la crise du coronavirus. Les Etats membres devront donner leur aval pour que ces mesures puissent entrer en vigueur le plus rapidement possible.

L’exécutif européen propose des aides au stockage privé pour les produits laitiers et la viande, des dérogations aux règles de la concurrence, de la flexibilité pour les programmes nationaux des fruits et légumes. Cette aide au stockage privé concerne la poudre de lait, le beurre et le fromage ainsi que la viande bovine et ovine. Concrètement, ces mesures permettront le retrait temporaire des produits du marché pour une période de deux à trois mois (minimum) et une durée maximale de cinq à six mois.

La Commission propose d’enclencher l’article 222 sur le fonctionnement de l’Union européenne, qui met en place une clause de solidarité en cas notamment de catastrophe d’origine naturelle ou humaine. Cet article pourrait concerner entre autres les produits laitiers et les pommes de terre.

Du côté des organisations agricoles, le FWA demande au ministre wallon Willy Borsus d’insister auprès du commissaire européen à l’Agriculture et de la DG Agri  «pour que soit mis en place en urgence et comme mesure conjoncturelle le programme de réduction temporaire de la production à l’échelle de l’UE comme ce fut le cas en 2016, en plus de mesures de marché également temporaires comme le stockage privé. La FWA a déjà souscrit, via le COPA, à cette dernière mesure», explique la FWA.

L’European Milk Board (EMB), pour sa part, n’est pas partisan du stockage privé ou de l’intervention, étant donné la faiblesse de la demande. Il demande avec insistance que soit enclenché le mécanisme de réduction volontaire da la production dans la filière lait, un instrument de gestion de crise qui a déjà fait la preuve de son efficacité par le passé.

Sources: FWA et EMB, le 23 avril 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :